Let’s Sing 2020 : Notre Test

Fin janvier 2020, une page se tournera pour Sony : le rideau tombera en effet sur le jeu Singstar, ses serveurs et sa boutique en ligne. Très en vogue durant les années 2000, les karaokés virtuels sont désormais désertés par les géants du jeu vidéo. Les français de Voxler Games ont su saisir la balle au vol avec leur série Let’s Sing, mais l’absence désormais factuelle de concurrence dans le genre pourrait pousser les développeurs à un certain immobilisme.

Let’s Sing 2020 – Hits Français et Internationaux est un karaoké vidéoludique tout ce qu’il y a de plus classique : 40 chansons sont proposées aux joueurs, lesquels doivent interpréter chaque morceau le plus justement et le plus en rythme possible, en solo ou en battle (les parties peuvent accueillir quatre chanteurs simultanément). La compatibilité étendue des micros rend le programme le plus convivial possible : il est possible d’utiliser les accessoires officiels de Let’s Sing ou Singstar, voire n’importe quel micro USB. Il est également possible de brandir un smartphone connecté en Wifi avec la console, via une application spécifique à télécharger sur le Play Store ou iTunes. L’utilisation des manettes est réduite au simple minimum, c’est-à-dire au choix des différents modes de jeu. Parmi les nouveaux de cette édition 2020, on notera d’ailleurs l’apparition d’un mode « Let’s Party », où deux équipes de quatre joueurs se passent sans cesse le micro pour relever différents défis. Donnant au jeu un aspect party game encore plus évident, « Let’s Party » reste un mode dérivatif, que nous n’avons pas encore réussi à imposer longuement en conditions réelles dans des soirées entre amis. Attendons de voir comment il évoluera dans les prochaines éditions…

Si les auteurs ont fait l’effort de pimenter leur programme, Let’s Sing 2020 pêche sur deux points essentiels. Si la playlist (voir ci-dessus) s’évertue à plaire à tout le monde, le nombre de titres FM de bas étage pourra en irriter plus d’un. Ce jugement est certes totalement subjectif, mais l’auteur de ces lignes n’aura pu se résoudre à lancer les clips de M. Pokora, Maître Gims ou Kendji Jirac. Le jeu inclut tout de même quelques valeurs sûres (Show Must Go On de Queen ou Wannabe des Spice Girls font toujours fureur lors d’une soirée karaoké), mais on aurait aimé une petite pincée de risque au sein de la sélection, avec peut-être une poignée de morceaux moins mainstream ; les DLC permettront peut-être de compenser cela, comme c’était le cas pour les opus précédents. Précisons qu’une version 100% anglophone existe, incluant cette fois-ci 30 titres internationaux. Pour se procurer cette édition alternative, il faudra toutefois se tourner vers les magasins d’import.

[UPDATE]

L’aspect le plus problématique de Let’s Sing 2018 et 2019 restait son adaptation dynamique au lag entre le micro et le téléviseur. Alors que Let’s Sing 2017 permettait d’ajuster manuellement ce décalage de quelques précieuses millisecondes, selon un principe proche de Singstar, les épisodes suivants ont préféré se passer de cette option. Résultat : les scores s’en trouvaient directement affectés, la machine parvenant rarement à compenser exactement un décalage inévitable (on vous conseille dans tous les cas de mettre votre téléviseur en mode « jeux vidéo », que ce soit pour l’image ou le son). Dans notre version originale de ce test, nous étions passés à côté d’un fait important : Voxler a décidé de réinstaurer l’option de calibrage manuel, permettant de limiter la latence entre l’image et le son. Une autre option permet de compenser automatiquement la latence des smartphones potentiellement utilisés pour le chant, chacun donnant lieu à un décalage différent. Ce faisant, les développeurs ont corrigé le plus grand défaut des deux précédents opus, et imposent définitivement Let’s Sing comme le digne successeur de Singstar…

En bref : un nouveau mode de jeu pimente légèrement la formule de Let’s Sing. Si la tracklist ne convaincra pas tout le monde, elle permettra a priori à tous les membres de la famille, du plus jeune au plus âgé, de pousser la chansonnette. Let’s Sing 2020 reste dans tous les cas le seul karaoké vidéoludique du moment, les auteurs de Singstar ayant officiellement jeté l’éponge…

Notre verdict : 7/10

Disponible sur PS4 et Nintendo Switch.

Crédits : Koch Media

%d blogueurs aiment cette page :