Diablo 4 : le roi du hack’n slash est de retour

Sorti en 1997 sur PC, Diablo a donné ses lettres de noblesses au hack’n slash, genre hautement compulsif mariant une action effrénée aux mécaniques complexes du jeu de rôle. En 2018, Blizzard décevait ses fans en annonçant le spin-off Diablo Immortal sur mobiles, là où tout le monde attendait désespérément un nouvel opus à part entière. L’erreur est enfin réparée : Diablo 4 vient d’être officialisé en grande pompe durant la BlizzCon 2019 sur PC, PS4 et Xbox One.

Si le premier trailer cinématique ci-dessus pose l’univers de cette suite tardive avec une maestria digne de Blizzard (les scènes intermédiaires de Warcraft, Wow ou Diablo ont toujours marqué leur époque), une seconde bande-annonce permet d’admirer le gameplay proprement dit. Le jeu tourne certes en 3D temps réel, mais la mise en scène respecte le point de vue aérien des épisodes précédents. Vue de dessus, l’action plonge le joueur dans un monde ouvert que l’éditeur promet immense et divisé en cinq régions distinctes, que l’on pourra parcourir sans le moindre temps de chargement. L’intrigue devrait être non linéaire, et s’adapter aux errances du joueur – un peu comme dans The Legend of Zelda – Breath of the Wild. Comme dans ce dernier, et pour honorer la tradition de la série Diablo, on devra également explorer près d’une centaine de donjons, regorgeant d’énigmes et de loot en tout genre.

Nouveauté notable : plusieurs joueurs pourront se rejoindre en cours de partie et partir à l’aventure en groupe, comme dans ce bon vieux World of Warcraft. Ces interactions seront toutefois optionnelles, et consisteront en des échanges d’inventaire dans des villages, des missions publiques, des événements ponctuels ou des donjons à conquérir jusqu’à quatre joueurs. Si l’on pourra désactiver ces rencontres, il sera toutefois impossible d’accéder au jeu sans être connecté à Internet. Parmi les améliorations dévoilées par l’éditeur durant la BlizzCon, on notera surtout un moteur physique bien plus réaliste que par le passé, et une option de saut qui devrait logiquement influer sur le level design. La date de sortie est encore inconnue pour le moment.

Crédits : Blizzard