Quand Sega sortait un appareil photo numérique… en 1996

le

Il y a quelques jours, le channel Youtube LGR, majoritairement dédié à l’univers du Retro-Gaming, a publié une vidéo passionnante sur le Digio SJ-1, un appareil photo numérique avant-gardiste sorti par Sega au milieu des nineties.

Vendu à son lancement au prix de 300 dollars environs (à convertir en Yen, l’appareil étant réservé au marché japonais), l’appareil proposait une résolution de 320×240 pixels, un réglage manuel du focus, une option macro, et même un écran LCD couleurs. Les photos étaient enregistrées sur des cartouches « Digital Film » de 0,5 à 16 Mo, dont le look ressemble étrangement aux cartes SD actuelles. Il était possible de connecter directement la machine à n’importe quel téléviseur pour afficher les clichés, mais aussi transformer brièvement l’appareil en caméra vidéo. Il ne fallait évidemment pas espérer sauvegarder ces images animées : déjà, l’espace disque ne le permettait pas, ensuite, la capture d’une seule photo figeait la machine pendant littéralement cinq secondes…

Si le Digio était largement en avance sur son temps et aurait dû, en tout logique, créer un raz-de-marée parmi la communauté des amateurs de haute technologie, Sega a multiplié les erreurs, notamment au niveau du marketing. Les publicités pour la machine étaient ainsi diffusées exclusivement auprès des gamers ou des fans du géant japonais, l’objet étant souvent présenté comme un accessoire de la Saturn. Dans le même ordre d’idée, Sega omit de proposer une connexion aux PC standards pendant plusieurs années. Un kit pour Windows 95 finit par faire son apparition, hélas au prix beaucoup trop élevé de 80 dollars. L’appareil était relativement lourd par rapport à sa taille (plus de 300 grammes) et fonctionnait à l’aide de quatre piles LR6/AA. Petit détail agaçant : il ne fallait surtout pas oublier de locker sa carte mémoire après l’avoir insérée, sans quoi le Digio refusait purement et simplement de s’allumer…

Crédits : Sega