E3 2019 : Star Wars – Jedi Fallen Order dévoile son gameplay

le

Après une première bande-annonce intrigante, EA Games entame son E3 2019 en dévoilant de vraies séquences jouables de Jedi Fallen Order, un blockbuster d’action / aventure dont la sortie est prévue pour le 15 novembre 2019.

Orienté solo, Jedi Fallen Order a officieusement pour mission de réconcilier certains fans de la franchise Star Wars avec les adaptations officielles. Une mise au point est à ce titre nécessaire : absolument génial sur bien des aspects, et ayant bénéficié de deux années de mises à jour pointilleuses, Star Wars Battlefront 2 peut être considéré comme l’un des meilleurs jeux Star Wars jamais créés. Hélas, une erreur de stratégie commerciale a plombé l’existence du jeu dès son lancement, EA Games ayant envisagé d’inclure des micro-transactions pouvant déséquilibrer les chances des joueurs et à pénaliser les plus pauvres d’entre eux. Concrètement, ces lootboxes payantes n’ont jamais (JAMAIS) été implémentées dans le jeu, suite à un bad buzz particulièrement violent, mais la plupart des gamers ont pointé du doigt ont décidé de tourner le dos au studio et n’ont jamais donné sa chance au superbe titre de Criterion et DICE.

Deux ans plus tard, un nouveau jeu vidéo Star Wars à très gros budget pointe donc le bout de son sabre laser, cette fois-ci exclusivement orienté vers une expérience narrative en solo. Situé peu après La Revanche des Sith et scrutant les conséquences de l’Ordre 66, déployé par Darth Sidious pour anéantir l’ordre Jedi, le jeu suit le parcours d’un ancien padawan recruté par une rébellion naissante. Ecrit par Chris Avellone (l’excellent Prey) sous la supervision d’Aaron Contreras (Mercenaries 2, Far Cry 3, Bioshock Infinite, Assassin’s Creed Black Flag), Jedi Fallen Order est développé par Respawn Entertainement, studio connu pour Titanfall et Apex Legends, et fondé par des anciens d’Infinity Ward (Call of Duty).

La démo lancée à l’occasion de l’E3 laisse entrevoir un mélange de beat’em all et de plates-formes dans la droite lignée de la série Uncharted, la nuance tenant surtout au background lié à la saga de George Lucas. Le héros manie uniquement (pour le moment en tout cas) un sabre laser, et peut convoquer la Force de différences manières. Il est possible d’attirer un adversaire pour l’agripper et l’achever, ou au contraire de le pousser dans le vide ou sur l’un de ses confrères ; on peut attirer vers soi des lianes ou enfoncer des parois épaisses ; il est même permis de sonder l’écho d’un moment passé en se penchant sur un cadavre, et de figer le temps durant quelques secondes, afin d’éviter des lasers ou de pouvoir accéder plus facilement à des plates-formes mobiles. Un droïde accroché à votre dos (comme celui d’Iden Versio dans Battlefront 2 !) est par ailleurs capable d’activer des circuits récalcitrants ou de libérer quelques doses de soin en cas de blessure. La mise en scène en plan-séquence (exception faite de quelques brèves cinématiques in-game) est dynamique, mais le résultat paraît ni plus ni moins être dans la qualité moyenne du genre, et la violence implacable du héros face aux clonetroopers rappelle davantage l’Anakin de Star Wars Episode III et l’Apprenti de The Force Unleashed que ce bon vieux Luke Skywalker. A l’heure où Rian Johnson est parvenu à remettre en question les actes meurtriers des Jedi et à les obliger à trouver d’autres solutions, Fallen Order ressemble thématiquement à un bond en arrière – un choix toutefois compréhensible, le pacifisme n’étant pas l’apanage du jeu vidéo. On sera de toute façon les premiers à s’amuser à faire virevolter son sabre à travers les places fortes de l’Empire, et à applaudir les efforts de Respawn pour intégrer l’intrigue au canon des longs-métrages. Le niveau dévoilé nous amène ainsi à croiser la route de Saw Gerrera, interprété par Forest Whitaker dans Rogue One. Le plus beau clin d’oeil incombe tout de même au droïde BD-1, dont la « voix » est l’oeuvre de Ben Burtt, sound designer légendaire de la série déjà à l’origine des bips cultes de R2-D2…

Crédits : EA Games, Lucasfilm ltd