Les jeux vidéo français auront leurs Césars (ou leurs Pégases) dès 2020

Le mercredi 5 juin 2019 le Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV), organisme bien connu des professionnels, a annoncé la création en 2020 d’une cérémonie de remise de prix dédiée aux jeux vidéo français. A ceux qui bailleraient devant la nature l’information, on précisera que celle-ci est absolument historique, et devrait avoir des répercussions très bénéfiques non seulement sur la démocratisation des arts vidéoludiques, mais aussi sur la qualité de la production elle-même.

Après les Césars, les Molières et les Victoires de la musique, on distribuera donc dès 2020 les Pégases, sur le modèle des Video Game BAFTA créés au Royaume-Uni en 2004. Vingt catégories sont envisagées (parmi lesquelles, on imagine, « meilleur jeu de l’année », « meilleurs graphismes », « meilleur game design », « meilleure musique », etc.), et les vainqueurs seront désignés par les professionnels eux-mêmes, plus particulièrement les membres de l’Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo. Pour être éligible, le jeu devra être développé en majeure partie sur le territoire français, et sortir durant l’année précédent la cérémonie.

Après avoir été le sujet des pires calomnies pendant des décennies (les reportages sur les addictions au jeu vidéo ou leur influence potentielle sur les crimes de masse, bien avant la prolifération des armes ou les troubles sociaux liés à la religion, la précarité ou le chômage sont toujours monnaie courante), l’industrie vidéoludique est donc enfin considérée comme artistiquement viable, au même titre que la littérature, le spectacle vivant ou le cinéma. Patience et longueur de temps…

Crédits : SNJV