Star Wars Jedi Fallen Order : une aventure solo prometteuse

Entre les bandes-annonces de Star Wars Episode IX : The Rise of Skywalker et Clone Wars Saison 7, et les annonces de Star Wars Pinball sur Switch et Vader Immortal sur Oculus, la convention Star Wars Celebration a permis à EA de dévoiler les premières images de Jedi Fallen Order, un blockbuster 100% solo qui paraîtra sur PC, PS4 et Xbox One le 15 novembre 2019.

Développé par Respawn, studio à l’origine de Titanfall et constitué d’anciens pontes d’Infinity Ward (Call of Duty), Fallen Order propose un pitch accrocheur : l’intrigue se situe dans les semaines qui suivent le fameux Ordre 66, soit l’exécution des Jedi par l’armée de Palpatine. Le contexte historique est donc celui de la prélogie, et le joueur est appelé à incarner un Padawan en fuite, qui devra essayer de rejoindre d’autres rescapés et terminer sa formation Jedi.

Si la réalisation globale sous Unreal Engine 4 semble perfectible (certaines modélisations de visages, notamment au niveau des yeux, souffrent de l’Uncanny Valley comme rarement), le production design est prometteur : une séquence au concept inédit semble mettre en scène un braquage élaboré dans un croiseur de la République en train d’être démonté. Evidemment, il faudra attendre de pouvoir juger manette en main, la saga de Lucas ayant déjà produit de nombreux spin-off interactifs par le passé, pour des résultats très variés. Si le synopsis laisse espérer une intrigue et des aspects RPG dignes de l’excellent Jedi Academy, le héros n’a visiblement pas plus de charisme que l’Apprenti de The Force Unleashed, brève série apparue il y a dix ans sur Xbox 360 et PS3.

Une chose est sûre, EA et Lucasfilm ont tiré des leçons des débuts de Star Wars Battlefront 2 et ont déjà annoncé qu’aucune microtransaction payante ne sera incluse au jeu. De quoi faire taire les gamers, dont la dernière lubie est de cracher systématiquement sur l’éditeur de FIFA ? Hélas, non : Battlefront 2 continue par exemple de se traîner une réputation injustifiée, alors que le jeu a eu droit à des dizaines de DLC gratuits et que le système de Loot Boxes payantes n’a en fait jamais été implémenté…

Crédits : EA, Lucasfilm ltd