Yakuza Kiwami 2 disponible très bientôt sur PC

Après Yakuza Zero et Yakuza Kiwami, Sega offre aux joueurs PC un troisième opus de sa saga culte, en attendant les portages inévitables des épisodes 5 et 6, disponibles depuis quelque temps déjà sur PlayStation 4

Sorti en décembre sur PC, Yakuza Kiwami était un remake du tout premier épisode sorti sur PlayStation 2, graphiquement boosté pour tirer profit des capacités des machines modernes. Kiwami 2 est en toute logique un remake du second opus, sorti sur PS2 en 2006, et propose comme de coutume tout un tas d’activités annexes, dont des jeux d’arcade complets comme Virtual On et Virtua Fighter 2. Contrairement au premier Kiwami, ce nouveau titre bénéficie du moteur graphique développé spécialement pour Yakuza 6 sur PS4, et bénéficie du même système d’interactions entre le personnage principal et l’environnement (les déplacements sont moins rigides, on peut enjamber les barrières, les transitions entre intérieurs et extérieurs se font souvent sans temps de chargements, etc.). Le cocktail était déjà enivrant sur la console de Sony, et le jeu devrait gagner encore en finesse visuelle sur PC.

Voici le synopsis officiel de cet excellent opus : Kazuma Kiryu pensait avoir laissé derrière lui sa vie au sein du Clan Tojo. Avec Haruka Sawamura, la petite fille qu’il a recueillie, il a réussi à bâtir une vie paisible sur les cendres du conflit. Il ne fallut qu’un coup de feu pour briser cette paix. Yukio Terada, cinquième président du Clan Tojo, a été assassiné. Alors que la guerre se dessine à l’horizon, le Dragon de Dojima n’a d’autre choix que de replonger dans un monde auquel il a tourné le dos.

Yakuza Kiwami 2 débarque sur Steam dès le 9 mai 2019. Les épisodes 3 à 5 vont par ailleurs avoir droit eux aussi à une remasterisation en règle, et Yakuza Kiwami 3 est d’ores et déjà prévu pour le mois d’août sur PS4. L’éditeur a également annoncé la production d’un septième opus, qui devrait radicalement changer les habitudes des fans. Et si l’on adore toujours autant cette série, on n’est franchement pas contre une bouffée d’air frais en termes de game design…

Crédits : Sega