Streets of Rage 4 : le roi du beat’em all 16 bits est de retour

Sorti durant l’été 1991 sur Megadrive, le premier Streets of Rage a traumatisé une génération entière de gamers, en leur offrant le premier beat’em all apte à rivaliser, en termes de plaisir ludique, avec le Final Fight de Capcom… qui plus est en dehors des salles d’arcade. Vingt-huit ans plus tard, la franchise revient en force sur supports modernes, par l’initiative d’un studio français.

Fondé en 2007 à Paris, Dotemu n’en est plus à son coup d’essai dans le registre du retrogaming, puisque le studio a édité ou développé des adaptations ou remakes de Windjammers, Metal Slug, Double Dragon, Raiden, Another World, Little Big Planet, R-Type ou encore Pang.
Produit en collaboration avec Sega, le Streets of Rage 4 lancé par Dotemu est par ailleurs co-développé par Lizarcube, responsable du splendide Wonder Boy – The Dragon’s Trap.

Les graphismes de cette suite tardive, entièrement en 2D et truffée de zooms et d’effets de lumière dynamiques que ne pouvaient pas se payer la Megadrive (la photographie des niveaux altère notamment la couleur des sprites), bénéficient d’une direction artistique inédite de Ben Fiquet. L’expérience de jeu en elle-même semble être dans la continuité des deux précédents opus ; les voix digitalisées des différents personnages ont même été reprises des opus Megadrive. Si le gameplay s’est jusqu’ici concentré sur deux personnages bien connus des fans (Axel et Blaze), le jeu devrait proposer un roster de six combattants, si l’on en croit un tweet récent de l’éditeur. A noter que les mécaniques du jeu, visiblement très fidèles à celles de Streets of Rage 3 (qui accélérait le gameplay du 2 et ajoutait une option de course et une jauge de furie supplémentaire) sont programmées par l’équipe de Guard Crush Games, déjà responsable du beat’em all parodique Streets of Fury. Le jeu à deux devrait être mis à l’honneur, les personnages pouvant faire du ping pong avec leurs adversaires et ainsi enchaîner des combos en équipe.

Détail important : Yûzô Koshiro et Motohiro Kawashima, auteurs des bandes originales extraordinaires de la trilogie Megadrive, seraient impliqués dans l’épisode 4. En attendant de pouvoir savourer ses nouvelles compositions, nous vous invitons à visionner un concert qu’ils donnaient en 2018, entièrement consacré aux musiques de la série…

Crédits : Dotemu, Sega