Call of Duty Mobile s’apprête à concurrencer Fortnite et PUBG

le

Fortnite et PlayerUnknown’s Battleground ont largement prouvé que les mobiles pouvaient accueillir des jeux techniquement ambitieux, aux mécaniques plus complexes que le puzzle-game lambda. Après le carton de Black Ops 4 sur consoles et PC (500 millions de dollars au lancement), Activision décide de s’attaquer aux plateformes mobiles.

L’éditeur s’est bien entouré, puisqu’il a confié le développement de Call of Duty Mobile à Tencent, connu justement pour PUBG. Le moteur graphique utilisé est Unity et non Unreal, sans doute pour éviter de remplir encore plus les comptes en banque de son propriétaire Epic Games, créateur de Fortnite. Le premier trailer laisse augurer d’un jeu multijoueurs dans la droite lignée de la saga, la plupart des armes et de nombreuses maps cultes (Nuketown, Crash, Hijacked…) étant incluses au programme. Trois modes sont annoncés : « Match à mort par équipe », « Recherche et destruction » et « Mêlée générale ». Le survol d’hélicoptères à la fin de la bande-annonce laisse également entendre qu’un mode Battle Royale sera inclus, mais pour le moment l’éditeur n’a officiellement rien dévoilé à ce sujet.

Proposé en Free-To-Play (avec à débloquer des personnages, armes et accessoires supplémentaires), Call of Duty Mobile n’a pas encore de date de sortie, mais les préinscriptions sont déjà ouvertes sur iOS et Android, en se rendant à cette adresse.